Comment fonctionne l’écriture « EEPROM_Write »

Dernière mise à jour le 15/02/2014

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comment fonctionne l’écriture « EEPROM_Write »

L’exemple illustré sur la figure 3.1.4.a, montre comment sont stockées les informations

Eeprom 

  

 

 

 

 

Figure 3.1.4.a : iadd := $00 correspond à l’adresse, 0 iadd=$01 correspond à l’adresse 01 etc…

On peut donc sauvegarder 128 fois différentes valeurs ou données, cependant on ne peut pas sauvegarder 2 valeurs sur une même adresse. Essayons de comprendre le programme situé sur la figure 3.1.4.b  le but est de stocker  la valeur 1 (le bit 1 s’écrit en hexadécimal $01) (qui est une valeur « ivalues ») à l’adresse $00 (iadd). Ah !! Oui j’avais oublié de vous signaler une chose

EEPROM_Write( iadd :word, ivalues:byte) => c‘est la Routine qui se situe dans MikroPascal.

Eeprom 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Figure 3.1.4.b

 Voici le programme :

program exemple_1;

begin

  TRISA := 111111; // port A configuré en sortie

  TRISB := 000000; // port B configuré en entrée

  CMCON := $07; // désactivation comparateurs

while true do

begin

   if PORTA.0=1 then // à l'appuie sur le bp

   EEPROM_Write($00,$01); // on stocke le bit 1 à l'adresse 0

end;

end.

C’est très intéressant mais on ne fait que de mémoriser la valeur 1 dans l’adresse 0 essayons de voir la suite et passons au titre suivant.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×